1. Bienvenue sur le nouvel espace Grand Public de la Fédération Française de bridge. Les licenciés peuvent accéder à leur site en cliquant sur "Mon espace" situé au dessus.

Actualités

Publié le

Au revoir Fabienne, Fab, Fabulon… fabuleuse aussi, au bridge et dans la vie. Fabienne Pigeaud avait 59 ans, double championne d'Europe, multiple championne de France, une fille à part, adorable et sensible, un cœur immense, un bon cœur qui l’a finalement lâché dans la nuit de samedi à dimanche. Nous sommes tristes, très tristes et les nombreux messages sur la page Facebook de la FFB témoignent de l'attachement des bridgeurs à Fabienne. Douces pensées à ses soeurs Bénédicte, Elisabeth, à son frère Emmanuel et à toute leur famille.
Ses obsèques ont célébrées le mardi 10 avril à 14h30 en l'église St Jean de Montmartre. Elle a été inhumée au cimetière Saint Gilles à Clisson (Loire-Atlantique) 
Feuilletons ensemble l’album de cette incroyable championne.

Photo 1. Le bridge dans les gènes. Fabienne et sa soeur cadette, Bénédicte (Cronier), découvrent le bridge à l'adolescence, en famille, leur mère, Manou évoluait en 1ère série coeur. Leur oncle Jean, avec elle sur la photo, présidait le Bridge Club de Nantes. La notoriété des soeurs Pigeaud va rapidement dépasser les frontières de la région. La Baule accueille l’un des plus grands festivals de France. Les Pigeaud y passent toutes leurs vacances. Les filles vont très vite être repérées. Elles intègrent l’équipe de France junior et remportent le titre de championne d’Europe par équipes en 1984…

2. La brillante élève ne suivra pas les traces de son père, médecin à Clisson (Loire-Atlantique). Le bridge rythme la vie de Fabienne, elle s’installe à Paris. Elle éblouit, par son talent au bridge et par sa beauté magnétique. A 26 ans, elle devient championne d’Europe par équipes Dames associée à Catherine Saul (d’Ovidio). La paire Saul-Pigeaud sera la révélation de cet Euro. Au Mondial suivant, elles monteront sur la 3e marche du podium au Brésil. Photo Le Bridgeur

3. La Pigeaudière, c’est le nom donné à l’appartement des Pigeaud dans le port de La Baule. Tous les étés, famille et amis bridgeurs s’y retrouvent. Ce soir-là, Fabienne est entourée de Christian Desrousseaux, Dominique Blitz, Catherine Fishpool, André Golichef, Claude Bouquit et Jean-Gilles Hervé.

4. Pour rien au monde Fabienne ne raterait le festival de La Baule, fin des années 80 avec son frère Emmanuel et Alain Hertz pour kibbitz

5. « Béné » et « Fab »

6. Fabienne Pigeaud face à l’Anglaise, Nicolae Smith, numéro une mondiale aux championnats d’Europe en 2006

7. Varsovie 2006, les sœurs Pigeaud à nouveau ensemble sur la 1ère marche du podium aux championnats d’Europe Dame, 22 ans après Hasselt et la victoire en junior.

8. La DN Dame avec sa bande de copines.

9. Impossible de compter les podiums et les titres nationaux de Fabienne…

Palmarès :

1984 : championne d’Europe junior par équipes
Bénédicte et Fabienne Pigeaud, Christian Desrousseaux-François Crozet, Eric Eisenberg - Marc Kerlero. Capitaine non-joueur Pierre Schemeil

1985 : championne d’Europe par équipes Dame
Fabienne Pigeaud-Catherine d’Ovidio, Ginette Chevalley-Danièle Allouche-Gaviard, Véronique Bessis-Sylvie Willard. Capitaine non-joueur Alain Lévy

1985 : médaille de bronze aux championnats du monde par équipes Dame
Fabienne Pigeaud-Catherine d’Ovidio, Ginette Chevalley-Danièle Allouche-Gaviard, Véronique Bessis-Sylvie Willard. Capitaine non-joueur Alain Lévy

1989 : médaille de bronze aux championnats d’Europe par équipes Dame
Danièle Allouche, Véronique Bessis, Claude Blouquit, Ginette Chevalley, Fabienne Pigeaud, Sylvie Willard. (Capitaine non joueur : Philippe Cronier)

2006 : championne d’Europe par équipes Dame
Fabienne Pigeaud-Catherine Fishpool, Bénédicte Cronier-Sylvie Willard, Danièle Allouche-Gaviard-Catherine d’Ovidio. Capitaine non-joueur : Gérard Tissot

2016 : 5e World Bridge Games mixte par équipes
Rokia et Philippe Poizat, Laurence Rimbaud-David Harari, Fabienne Pigeaud-Thibault Delmas, cpitaine non-joueur : Christophe Oursel

De nombreux titres nationaux en Divisions nationales dames et d’innombrables places sur les podiums en compétition et dans les plus grands festivals ont jalonné sa carrière.

 

À lire également